Loading...

Les directeurs financiers suisses voient l’avenir avec confiance

Selon une étude, les CFO basés en Suisse sont nettement plus optimistes que leurs homologues européens

La bonne tenue de la conjoncture en Suisse remplit d’optimisme les directeurs financiers (Chief Financial Officer ou CFO) résidant dans notre pays, à en croire la nouvelle étude mondiale réalisée par Michael Page International (MPI), l’un des leaders du conseil en recrutement. Ainsi, 84% des 200 directeurs financiers habitant en Suisse jugent la situation économique actuelle comme étant satisfaisante à excellente. Seuls 16% d’entre eux considèrent les perspectives faibles.
Pour Luca Semeraro, CEO Suisse de MPI, «cette étude laisse entrevoir des perspectives d’avenir favorables pour les CFO suisses, en raison de la bonne résistance de l’économie nationale et de la dimension internationale des sociétés établies en Suisse.»

L’Asie en point de mire
L’étude révèle par ailleurs que les directeurs financiers résidant en Suisse sont davantage orientés vers les marchés émergents, et particulièrement l’Asie, par rapport à leurs collègues européens. Ainsi, 55% des CFO entrevoient prioritairement des opportunités pour leurs sociétés dans ces régions du monde. En revanche, 45% de leurs homologues européens sont convaincus que le Vieux-Continent est le marché le plus porteur pour eux.

L’enquête de MPI montre cependant qu’en dépit d’un environnement économique favorable deux tiers des directeurs financiers de Suisse envisagent de se concentrer sur l’optimisation des processus et des coûts cette année. Par ailleurs, 60% des sondés ne prévoient pas de recruter de nouveaux collaborateurs ces prochains mois. En revanche, l’Asie et l’Amérique du Sud sont les régions du monde offrant les meilleures perspectives en termes d’emploi. Ainsi, 42% des CFO asiatiques et 47% des sud-américains prévoient d’engager du personnel pour des postes permanents, alors qu’ils ne sont que 25% en Europe et 27% en Suisse et en Amérique du Nord.

Les plus hauts revenus en Amérique du Nord
L’Amérique du Sud semble également offrir aux CFO les meilleures opportunités pour occuper une position directoriale. Dans cette région, 31% des sondés s’attendent à être promus à un tel poste au cours des deux prochaines années, contre 20% dans le monde et seulement 13% en Suisse. L’étude révèle par ailleurs que les CFO nord-américains perçoivent le plus haut revenu au monde: près de la moitié d’entre eux (49%) gagnent plus de 240 000 francs suisses par an. En comparaison, le niveau de rémunération des CFO européens est relativement faible, à l’exception notable de la Suisse, où 39% des CFO gagnent plus de 240 000 francs par an, contre 13% dans le reste de l’Europe.

L’étude a été réalisée auprès de 5000 CFO du monde entier.

 

Jean-François Krähenbühl